La pêche à pied / dimanche, juin 10th, 2018

La pêche à pied dans le Morbihan - Guide pratique

Pêche aux coquillages Morbihan Bretagne

Avant de partir tête baissée à la pêche à pied, il y a tout de même quelques règles et conseils à connaître !

 

Règle number one : te renseigner sur ton lieu de pêche et de son état sanitaire tu feras.

Regardez si vous y êtes autorisé à pêcher et si le site n’est pas en alerte sanitaire.

En effet, La pêche à pied peut être interdite de façon temporaire lorsqu'il est établi que sa consommation présente un risque sanitaire.

Nul n’est censé ignorer la loi, les zones de pêche à pied sont également réglementées. Renseignez-vous sur les zones interdites, je pense notamment au Golfe du Morbihan, aux herbiers de zostère (réservoir de biodiversité, zone de reproduction et de nurserie) ou à proximité des zones proches de concessions d’élevage et de culture.

Règle n°2 : les heures de marées tu regarderas!

La pêche se pratique à marée basse. Je vous fais pas de dessin, ça monte et ça descend et quand ça descend il n’y a plus d’eau et c’est la panique à bord pour nos amis coquillages et crustacés : ça se planque !

Petit conseil du vieux loup de mer : Rendez-vous à marée basse à H-2. Par exemple si la marée basse est affichée à 14h, venez pour 12h. Effectivement à 14h, elle sera déjà en train de remonter… Me remerciez pas, c’est cadeau 😉 !

Régle n°3 : la puissance d’une marée tu ne sous-estimeras pas.

Levez le nez de temps en temps pour vérifier où en est la marée montante ! Ne vous retrouvez pas piégés sur un banc de sable ou un îlot… ce serait dommage de devoir contacter le 196…! Gardez donc un œil sur votre montre et votre environnement.

Règle n°4 : du matériel uniquement destiné à la pêche tu auras.

Griffe, couteau, râteau, épuisette ou encore cuillère à soupe, les outils de pêche doivent être appropriés à la pêche et non-destructeurs. Inutile de penser à venir avec un marteau-piqueur ou un bloc de dynamites (quoique bien tentant lorsqu’un crabe vous nargue au fin fond d’un rocher… Rancunière ? Absolument) !

Règle n°5 : une tenue appropriée tu auras.

Exit les tongs et le bikini, privilégiez plutôt une paire de bottes et un coupe-vent qui pourrait vous protéger de la pluie. Prévoyez un chapeau ou une casquette si le soleil est de la partie ! Si vos enfants pêchent avec vous, du change, de l’eau et de la crème solaire 😉

Règle n°6 : une pêche raisonnable tu prendras.

N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre et ne ramenez à la maison que ce que vous êtes certains de consommer, évitez le gaspillage ! D’autant plus que la durée de conservation de votre pêche ne dépassera pas les 24h. Faites également attention aux périodes et quotas réglementaires de votre pêche ! Des réglettes sont disponibles dans les offices de tourisme, ce qui est fort pratique pour vérifier la taille sur place, les quantités et les périodes autorisées.

Règle n°7 : la taille réglementaire tu respecteras.

Renseignez-vous sur la taille minimale réglementaire de ce que vous vous apprêtez à pêcher. Non seulement vous éviterez une amende en cas de contrôle de votre pêche mais surtout vous respectez le cycle de reproduction. Et puis… on ne touche pas aux bébés ! Idem pour les femelles qui portent des œufs, les laisser sur place. C’est le cas des crabes par exemple. Ceci dit, je ne touche pas non plus aux mamans crabes quand je les vois parmi tous ses bébés… mais ça c’est un autre sujet !

Règle n°8 : une pêche responsable tu entreprendras.

Outre le fait de respecter les tailles minimales réglementaires, les quotas ainsi que les périodes de pêche, il est primordial de respecter son environnement. Veillez donc à remettre en place chaque pierre soulevée à sa place originelle. Gardez en mémoire que si vous ne le faites pas, cela tuera l’espèce animale présente sous ce rocher. D’ailleurs, on soulève mais on ne les retourne pas ! Gardez également en tête que vous êtes là pour pêcher et non labourer, on y va tout doux avec la griffe 😉 ! Enfin, soyez vigilants à ne rien laisser sur place (mouchoir, sac plastique ou tout autre déchet) !

Règle n°9 et dernière : la vente de ta pêche tu ne feras pas.

Inutile de penser à arrondir vos fins de mois, it’s forbidden ! La pêche de loisirs doit rester propre à une consommation familiale uniquement.

Vous l’aurez compris, il y a certaines dispositions à prendre et des bons gestes à pratiquer avant d’aller pratiquer la pêche à pied. La pêche à pied doit avant tout s’exercer dans le respect du milieu naturel et dans l’absence de dégradation des habitats naturels sensibles.

Bonne pêche à tous !

Infos pratiques

Cet article est susceptible de vous intéresser :

Vannes, un marché coloré et parfumé

Quoi de mieux pour découvrir une région que de parcourir ses marchés et goûter à ses spécialités régionales, fruits et légumes ou fruits de mer ! J’ai donc naturellement commencé par faire celui de Vannes, ma ville.  Lire l'article !

Une réponse à «  »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *